Écrire, c’est exister vous diront certains, c’est prendre la parole pour d’autres.

Pour Orthogramm, écrire, c’est le respect de soi et d’autrui : « l’orthographe est de respect ; c’est une sorte de politesse » selon Alain (philosophe, essayiste et professeur de français).

Écrire, c’est le respect de soi car l’écriture est une émanation de sa personnalité : on peut percevoir le niveau culturel et la structure de pensée et intellectuelle de l’individu. C’est le sens étymologique dérivé du mot respect : regard. Dans un sens plus commun, le respect est la considération, la volonté de ne pas porter atteinte, voire de rendre un hommage ou de faire un acte d’une grande civilité.

Écrire est  la considération et un hommage de soi.

Écrire, c’est le respect d’autrui car, dans un sens étymologique, autrui va alors porter un regard sur son écriture. Dans un sens plus commun, le tiers va pouvoir vous considérer : votre écriture porte-t-elle atteinte ou pas ? Rend-elle hommage ? Est-elle empreinte de civilité ?

Écrire à autrui est un acte qui va généralement se traduire par un jugement.

Dès lors, l’écriture pour soi ou pour autrui est un acte d’existence ou de prise de parole mais elle doit être respectueuse de soi et envers les tiers.

La solution en ligne Orthogramm est là pour vous accompagner, quel que soit votre niveau d’écriture.

Publicités