… telle est l’approche, l’accroche de l’affiche du Salon du Livre qui débute aujourd’hui. Livres de papier et livres numériques vont de pair.

Coïncidence amusante, ce 16 mars est aussi jour de lancement du Nouvel iPad, tablette la plus vendue en France qui, entres autres services, sert de liseuse face aux Kindle, Kobo et consœurs. Les files d’attente aux Apple Store et Porte de Versailles auront-elles des visiteurs-acheteurs en commun ? Sûrement !

Ce salon du livre est un moment unique dans l’année pour rencontrer des auteurs, partager, écouter et voir.

Ce salon est important car il rappelle à notre société ce goût à la lecture sur papier à l’heure des technologies qui permettent de lire des livres électroniques.

Orthogramm encourage et appose ces deux formes de lecture : sur papier et sur écran. Chacun doit avoir la possibilité de lire un livre, une BD, un journal ou des documents professionnels sur papier ou de manière dématérialisée via un écran.

Il est un âge où l’enfant qui apprend à lire et à écrire à besoin de toucher pour s’approprier des formes, des lettres, des mots, des phrases et une écriture. Cette dernière se déroule toujours sur papier.
L’arrivée des technologies est indéniable dans nos systèmes d’éducation et de formation. Ces outils sont simples d’utilisation, intuitifs, ludiques et deviennent à la portée de toutes les bourses.

Sur papier ou sur écran, le fond reste le même : l’écriture et la lecture. C’est pourquoi, il ne faut pas opposer ces deux formes de support qui maintiennent un pan de notre culture : la transmission des connaissances, des savoirs, des valeurs et des histoires.

Un proverbe chinois est éloquent à ce sujet : « Mieux vaut transmettre un art à son fils que de lui léguer mille pièces d’or ».

L’orthographe et la grammaire ont rendez-vous au Salon du Livre ! Ainsi que sur le site Orthogramm

Quelques articles sur le livre numérique :

Le numérique doit permettre de recruter de nouvelles lectrices papier

Les éditeurs français complices du piratage

Les romances font un tabac en format électronique

Le livre numérique dépasse le livre de poche aux Ètats-Unis

L’histoire d’amour entre les liseuses et Harlequin