Approche transversale

des terminaisons de l’indicatif présent

101-286-present-and-future-ss-metal

Et si nous abordions l’indicatif présent différemment ? Entre généralités et exceptions, à chaque personne, ses terminaisons !

JE : terminaison en –e ou –s

  • Une variante en –x : je peux, je veux
  • Une exception : j’ai

TU : terminaison en –es ou –s

  • Une variante en –x : tu peux, tu veux
  • Aucune exception : le « s », qu’il soit précédé d’une voyelle ou d’une consonne, est bien, à tous les temps et modes, à l’exception de l’impératif (cf. article « Sache-le une bonne fois pour toutes »), la marque incontournable de la deuxième personne du singulier !

IL, ELLE, ON : terminaison en –e ou –t

  • Une variante en –d, pour les verbes à l’infinitif en -(n)dre (sauf ceux en -indre)
  • Deux exceptions : il a, il va

NOUS : terminaison en –ons

  • Une exception : nous sommes

VOUS : terminaison en –ez

  • Trois exceptions : vous êtes, vous faites, vous dites

ILS, ELLES : terminaison en –ent

  • Quatre exceptions : ils ont, ils sont, ils font, ils vont

present_29052015-pratique

Eh voilà, les terminaisons de l’indicatif présent, c’est aussi simple qu’un jeu d’enfant ! Encore faut-il, pour cela, acquérir les bons automatismes :

  1. j’identifie le sujet du verbe,
  2. je choisis la terminaison qui correspond.

images (2)

NB : Vous remarquerez que les exceptions se font écho et s’apprennent donc d’autant plus facilement.

AF608

Tel ce papillon aux contours bien marqués,

veillez aux terminaisons des verbes que vous employez !

Cécile Vrignon, pour Orthogramm

Pour vous exercer cette semaine sur les terminaisons du présent, retrouvez-nous chaque jour sur notre page Facebook.

Pour aller plus loin, testez-vous gratuitement sur notre site Internet.

Publicités