sans-titreSujet et verbe sont inséparables. Mais, s’ils ne sont pas conjugués parfaitement, leur mariage est caduc.

Si le sujet du verbe est un pronom relatif, son antécédent commande la conjugaison.

Ex. : Tu es la skieuse qui a remporté le plus de médailles, c’est toi qui as le plus de chance de gagner. Tes adversaires savent ce qui les attend, c’est moi qui te le dis !

  • la joueuse qui a remporté : l’antécédent est la joueuse, le verbe est conjugué à la troisième personne du singulier.
  • c’est toi qui as : l’antécédent est toi, le verbe est conjugué à la deuxième personne du singulier.
  • ce qui [les] attend : l’antécédent est ce, le verbe est conjugué à la troisième personne du singulier.
  • moi qui [te le] dis : l’antécédent est moi, le verbe est conjugué à la première personne du singulier.

Astuce

Mettre la phrase au pluriel pour repérer le mot qui commande le verbe : C’est nous qui le disons.

Ce + être

  • Le verbe être s’accorde avec le nom ou le pronom qui suit.

Ex. : C’étaient les femmes qui élevaient les enfants. Ce sont elles qui obtiennent les meilleurs diplômes, désormais.

  • Exceptions avec nous et vous.

Ex. : C’est nous qui partons les premiers et c’est vous qui partez les derniers.

  • C’est eux/elles est admis.

Astuce

Avec c’est, ce sont, c’est le mot qui suit qui commande.

Chacun(e), aucun(e)

  • Le verbe dont chacun(e) est le sujet se conjugue au singulier même si le groupe sujet contient un complément pluriel. Idem pour le pronom indéfini aucun(e), sauf dans l’expression d’aucuns qui signifie quelques-uns.

Ex. : Chacun des participants a reçu un cadeau, même si aucune des trois équipes n’a gagné. D’aucuns s’en étonnent.

  • L’adjectif indéfini aucun(e) est au singulier, de même que le nom qu’il qualifie. Il est employé au pluriel si le nom n’a pas de singulier (frais, fiançailles, mœurs, dépens, etc.) ou s’il revêt un sens particulier au pluriel (gages, ressources, travaux, vacances…).

Ex. : Aucuns travaux ne peuvent être entrepris ce mois-ci.

Accord avec les sujets collectifs

  • Dans un sujet composé d’un adverbe de quantité (peu de, beaucoup de, la plupart de, trop de, etc.) et d’un complément, c’est ce dernier qui commande le verbe. S’il n’y a pas de complément, le verbe est au pluriel.

Ex. : Peu le savent mais beaucoup, sinon la plupart, hésitent sur l’accord avec les sujets collectifs.

  • Si on veut insister sur la quantité, le verbe reste alors à la troisième personne du singulier.

Ex. : Le peu (de qualités) dont il a fait preuve le défavorise.

  • Après plus d’un, le verbe se met en général au singulier.

Ex. : Plus d’un riverain pense comme moi.

  • Dans l’expression peu importe, le verbe s’accorde avec le complément mais le singulier est admis.

Ex. : Peu importent les difficultés du moment.

  • Douzaine, millier, foule, majorité, etc. sont des noms collectifs généralement associés à un complément. Le verbe se conjugue soit avec le collectif, soit avec le complément, selon le sens que l’on veut donner.

Ex. : La foule des visiteurs a envahi le parc. => le collectif l’emporte. Une cinquantaine de noms figurent sur le monument. => On veut insister sur le complément.

  • Un pourcentage commande le verbe au pluriel.

Ex. : 58 % des jeunes surfent sur Internet.

Astuce

Retenez que, dans la plupart des cas, le verbe s’accorde avec le complément dans le sujet collectif. Si le groupe sujet est précédé par le, la, ce, cette, le verbe est au singulier. Faites enfin confiance à votre oreille en lisant à haute voix la phrase.

Inversion sujet-verbe

La syntaxe permet d’inverser l’ordre sujet-verbe. Cela n’invalide pas la règle de l’accord du verbe avec son sujet.

Ex. : C’est une conjoncture à laquelle n’échappent malheureusement pas les opérateurs.

Astuce

L’erreur, fréquente, consiste à faire du mot qui précède le verbe son sujet. Il faut se méfier de la proximité immédiate et se poser la question : qui est-ce qui fait l’action ? La réponse permet d’identifier le sujet.

Cécile Vrignon, pour Orthogramm

images (30)

Pour vous exercer cette semaine sur la conjugaison des verbes à la bonne personne, retrouvez-nous chaque jour sur notre page Facebook.

Pour aller plus loin, testez-vous gratuitement sur notre site Internet.

Publicités