Ensemble

Variables ou invariables : le cas de environ, ensemble, pareil, cher, debout, plein…

Règles

  • Environ et ensemble peuvent être, selon le sens de la phrase, un nom (variable en nombre) ou un adverbe (invariable). Dans ce dernier cas, le premier équivaut à à peu près, le second à l’un et l’autre. Ex. : Il arrive au travail à 10 h environ et repart aux environs de 16 h. / Ces jumelles sont toujours ensemble et portent les mêmes ensembles.

Astuce : Si le mot est précédé d’un article, il s’agit sans aucun doute d’un substantif, à mettre donc au pluriel, si nécessaire.

  • Pareil, cher… : quelques adjectifs s’emploient adverbialement après certains verbes et sont alors invariables. C’est le cas avec coûter cher. Mais, en position d’attribut, cher s’accorde. Ex. : Ces lunettes sont chères, mais est-ce la monture ou les verres qui coûtent si cher ? / Ce sont de vraies jumelles : elles sont en tout point pareilles, même si elles se gardent bien d’être coiffées pareil.

Astuce : Coûter cher, parler haut, chanter juste, voir clair, sentir bon, etc. sont des expressions usuelles dans lesquelles l’adjectif, toujours court, a valeur adverbiale et est donc invariable. À retenir.

  • Debout, contrairement à assis, est un adverbe et est donc invariable. Ex. : Les femmes sont assises, les hommes debout.

Astuce : Si vous n’êtes pas convaincu, essayez de mettre debout au féminin !

  • Plein, quand il est adjectif, s’accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte (une voiture pleine à craquer). Utilisé comme préposition (plein les poches), locution prépositive (plein de gens) ou locution adverbiale (tout plein), plein demeure invariable. Ex. : Les touristes repartent de Paris plein de photos, les valises pleines et des souvenirs plein la tête.

Astuce : Retenir que plein le/la/les, plein de et tout plein sont invariables.

Cécile Vrignon, pour Orthogramm 

Publicités