Seules 6 % des entreprises misent sur vous !

Orthogramm, sur son site, est le spécialiste des évaluations et des formations en orthographe et grammaire. Parce que les fautes d’orthographe sont vues tant en interne, qu’en externe les fautes d’orthographe sont, pour celui qui les reçoit un manque de respect et ne l’encourage pas à donner suite, tant à une demande qu’à une réponse. Les fautes d’orthographe et de grammaire doivent être éliminées de nos envois. Les entreprises recherchent des candidats à fort potentiel, mais aussi des personnes qui communiqueront par écrit correctement. Ne jouez pas votre avenir un coup de dé ! Un impair vous disqualifie !

Orthogramm vous fait partager un article de Fabien Humbert pour actualites.cadremploi.fr

Trouver l’entreprise qui croit en vous et votre potentiel ? Pas si facile. Le Céreq révèle que seules 6% des entreprises sont aujourd’hui capables de booster l’employabilité de leurs salariés en augmentant leurs capacités.

Miser sur les grandes entreprises

Selon une étude du Cereq, réalisée auprès de 1 813 entreprises du secteur privé d’au moins 10 salariés, seules 6 % des entreprises, encouragent le développement des capacités de leurs salariés. Les bonnes élèves sont plutôt les grandes entreprises. Elles sont notamment très présentes dans l’industrie, les services financiers ou les télécommunications. Ce sont aussi celles qui affichent une forte proportion de cadres et de salariés en CDI.

Favoriser l’employabilité

Ces entreprises voient au-delà de la simple formation de leurs salariés aux compétences utiles à leurs postes. Elles favorisent des capacités comme l’autonomie, la prise de décision et d’initiative, bref  l’adaptabilité de leurs collaborateurs. Cette politique de formation vertueuse leur permet de faire baisser le turnover et d’améliorer l’employabilité des employés. Munis de ces capacités, ces derniers ont de plus d’avantage de chance de progresser hiérarchiquement au sein de leur entreprise, ou de trouver un emploi s’ils la quittent.

Détecter les talents de demain

Mais développer les capacités de leurs employés bénéficie aussi aux entreprises, car cela leur permet de détecter et de former leurs futurs dirigeants. Selon une étude sur le « leadership adaptatif » menée par Boston Consulting Group, seules 50% de celles qui sont en parfaite santé économique, ont en leur sein leurs leaders de demain. Selon BCG, ces derniers devront faire preuve de 4 vertus cardinales : savoir naviguer dans l’incertitude, diriger par l’empathie, encourager l’expérimentation, s’auto-corriger, créer des solutions win-win. Nul doute que plus une entreprise aura favorisé l’autonomie, la formation et le dialogue et plus elle aura de chance de trouver ses futurs talents en son sein.

Publicités