par toutatis

Tout a le mauvais goût d’être aussi bien un nom qu’un adverbe, un adjectif ou un pronom. Côté accord, cela change… tout !

La règle

  • Tout, employé comme nom, est précédé d’un déterminant et peut avoir un pluriel. Ex. : Former un tout. Des touts harmonieux. Du tout au tout.
  • Tout, pronom, porte au pluriel les marques de genre du nom qu’il remplace. Ex. : Tous sont venus. Une fois pour toutes.
  • Tout, adjectif, s’accorde en genre et en nombre avec le nom ou le pronom qu’il qualifie. Ex. : Il a tenu toute une nuit. Toutes celles qui le désirent peuvent s’inscrire. Pour tout ami, Paul a son chien. Tous les jours, il lui téléphone.
  • Tout, adverbe, (au sens de complètement, entièrement) est invariable. Ex. : Les auditeurs sont tout ouïe. Il porte des vêtements tout neufs.

Exception : L’adverbe tout placé devant un adjectif féminin commençant par une consonne ou un h aspiré s’accorde. Ex. Ces jeunes filles sont toutes pimpantes.

Paris tout compris

L’astuce

Si vous pouvez remplacer tout par la totalité ou par n’importe quel, vous avez affaire à l’adjectif. Il faut donc l’accorder avec le nom auquel il se rapporte. Ex. : Toute autre affaire ne m’intéresse pas.

Si vous pouvez remplacer tout par totalement, tout à fait, il s’agit de l’adverbe. Il est donc normalement invariable. Ex. C’est une affaire tout autre => tout à fait autre.

Cécile Vrignon, pour Orthogramm 

tout autre chose

Pour vous exercer cette semaine sur cette règle, retrouvez-nous chaque jour sur notre page Facebook.

Pour aller plus loin, testez-vous gratuitement sur notre site Internet.

Publicités